Follow

: Me voici en pleine lecture du livre « Main basse sur nos forêts » de Gaspard D’Allens.

Édité par Seuil et @Reporterre, il raconte comment le capital s’est emparé de nos forêts et en a modifié son essence, transformant une bonne partie d’entre-elles en monocultures en moins d’un siècle. Avec bien sur la rentabilité comme seul objectif.

Si le récit est truffé de fautes de grammaire qui piquent les yeux, son contenu reste passionnant !

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Instance Mastodon généraliste, ouverte à tous les esprits libres et à ceux en désir de le devenir.