Le "revenu universel" sauce LREM est en train d'être débattu à l'Assemblée Nationale.

Il n'a rien d'universel, et il n'a rien d'un revenu. Cependant j'y vois deux intérêts :
- Regrouper l'ensemble des droits sociaux en un seul. Ainsi les démarches pour les détruire seront facilitées.
- Semer la confusion sur ce que pourrait être un véritable revenu universel et décrédibiliser l'idée. Comme le salaire à vie de Friot, qui commence à faire son bout de chemin.

Exemple de ce que ça engendre :
On ne dira plus : Les APL ont couté 14 milliards d'euros en 2019.
On dira : Le revenu universel a couté 470 milliards d'euros en 2019.

Retirer (au pif, hein) 1 milliard de 14 milliards d'euros parait énorme.
En retirer 5 sur 470 milliards parait dérisoire.

· · Web · 1 · 7 · 5

Rappelons que les cotisations sociales ne sont pas des impôts. Qu'elles ne peuvent PAS être déficitaires. Qu'elles sont supérieures au budget de l'État. Et que ce dernier, ainsi que le patronat, ont toujours jalousé son bon fonctionnement.

C'est pour cette raison que ces 470 Mds d'euros sont tant convoités et que le discours du "trou de la sécu" est largement promu. Cet argent mis de côté par les citoyens pour les citoyens en circuit fermé ne peut pas être capté par le capital. Et il enrage.

Traduisez par :
Si les cotisations sociales augmentent, et donc que ses caisses se remplissent plus, l'État et le capital le traduiront en perte. Car c'est autant d'argent qui ne pourra pas rentrer dans leurs caisses / bénéfices.

Et enfin je vois venir d'ici le moment où un véritable salaire à vie sera proposé. Parce que ça deviendra indispensable d'en parler car c'est un outil envisageable pour éviter que la pauvreté se propage plus et pour rétablir plus d'égalité.

Il se dira alors :
"Nous avons déjà essayé, ça ne marche pas."

Coupant court à toute forme de discussion sur le fond. C'est devenu une habitude de s'accaparer des éléments de langage pour en détourner le sens.

tube.homecomputing.fr/videos/w

@raph On est en capitalisation
en partie forcée en Suisse depuis le vote sur la LPP, en 1985, bah résultat c'est bien de la merde.

@raph C'est pas clair, mais en gros on a une genre 40% des cotisations qui vont pour de la redistribution (AVS) et 60% qui vont pour la capitalisation (LPP). Et les gens ont aussi des 3e pilliers en plus. Enfin ça c'est les plus favorisés, et la LPP est obligatoire si on gagne plus d'un certain montant. Je n'ai personnellement presque jamais cotisé à la LPP. (Je bosse depuis plus de 10 ans).

@Faket Oui je vois bien. C'est exactement comme ce qui est proposé pour le régime des retraites. À partir d'un certain niveau de revenus, il n'est plus possible de cotiser mais il faut capitaliser. J'ai oublié le nom de cette fourberie.

@raph Alors nous, l'AVS a une cotisation planfonnée également, mais surtout on a rendu la LPP obligatoire pour compenser le manque de l'AVS à la retraite, sauf qu'il faut gagner assez pour avoir une assurance qui accepte, bien que ça soit obligatoire, de nous assurer en LPP.
En tant que salaud de patron, j'ai essayé de négocier un contrat d'assurance pour mes employé·e·s et moi-même donc, impossible.
Donc on a mis une LPP en place pour aider encore plus les riches, super.

@raph @Faket Ça devrais être le contraire. Quand tu galères tu fait pour toi d’abord et quand tu as assez t’es obligé de partager…

@breizh @raph Ah bah ça... Faudrait pas qu'on passe pour un pays socialiste non plus ein.

@raph Nan, mais c'est le problème justement. Si elles ne sont pas déficitaires, comment la Bourgeoisie peut s'enrichir sur le dos du populo en lui prêtant contre intérêt ?

😉

@im C’est ce que je dis. Mais le discours propagé est celui du déficit, pour faire accepter des réformes.

@raph J'ai bien compris ton message, que je partage complètement. 👍 🙂

On a pas ce problème en Suisse, parce que la retraite par répartition elle est très peu financée et par une « mauvaise cotisation » (j'y ai droit parce que je cotise), et qu'on met presque tout dans une retraite par capitalisation... qui coûte la peau des fesses, plusieurs fois (l'épargne elle-même, son rendement de merde et le fait qu'il faut encore payer le rendement avec des loyers chers et des licenciements).

1/2

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Instance Mastodon généraliste, ouverte à tous les esprits libres et à ceux en désir de le devenir.