: La question n'est pas de savoir si nous voulons inscrire la protection de l'environnement dans la constitution. Qui ne le désirerait pas ?

La question est de savoir comment nous voulons le faire. Le monde d'après, et accessoirement le sort de l'humanité, repose entièrement sur ça.

: Nous aurons donc un référendum sur l’inscription de la défense du climat et la préservation de l’environnement dans la Constitution.

Je vais être sincère : si l'ambition du texte n'est pas suffisante, ce qui sera très certainement le cas, je préfèrerais voter contre.

Pourquoi ? Parce que par la suite ma voix pourrait être utilisée pour légitimer que c'est "ce que les français ont choisi", même si c'est trop peu.

lemonde.fr/politique/article/2

: L'IPBES met en garde contre des pandémies plus importantes dans le futur et propose des pistes pour réduire les risques.

« Le coût de la prévention des pandémies serait 100 fois moins élevé que le coût pour y répondre. Pour aborder le problème en amont, les experts préconisent de s’attaquer aux facteurs de risques comme la déforestation ou le commerce des animaux sauvages, de prévoir les zones à risques et de combler les lacunes en matière de recherche. »

ofb.gouv.fr/actualites/echappe

: Pour l'instant nous sommes encore à ce moment où, soit par déni soit par espoir, la civilisation tient parce qu'elle croit encore que ça va aller. Malgré un virus qui vient de la mettre en pause de façon brutale. Mais les études se cumulent. Et les faits rattraperont toutes les croyances.

« Même si les émissions de gaz à effet étaient drastiquement diminuées, les températures mondiales continueraient d’augmenter pendant des siècles. »

reporterre.net/Arreter-les-emi

: Alors que la covid-19 s'est propagé à cause de la destruction de la biodiversité par le productivisme, le Medef demande un délai à l'application de lois en faveur de l'écologie. Organisation très peu maligne ou très ordurière. Faites votre choix.

« Le président de l'organisation patronale a écrit à la ministre Elisabeth Borne pour demander un moratoire de six mois sur plusieurs dispositions énergétiques et environnementales. »

liberation.fr/france/2020/04/2

& :

« Cette situation historique, non désirée et non désirable, est peut-être une dernière chance pour une sortie sereine de la société de croissance. Comment transformer une tragédie imposée en occasion favorable ? Depuis deux semaines, nous devons réapprendre à ralentir, à revoir nos priorités, à nous désintoxiquer du travail, du productivisme et du consumérisme. Le hamster est sorti de sa roue et pourtant la vie continue malgré tout… »

reporterre.net/La-crise-sanita

& : Plusieurs études s’accordent sur le fait que le SARS-CoV-2 survivrait dans l’air supporté par des particules de pollution.

Décidément il s’agit bien de la maladie du capitalisme.

« Le nouveau coronavirus aurait été boosté dans sa propagation par la pollution de l’air et plus précisément par certaines particules fines très présentes dans les zones polluées de Wuhan, mais également de Lombardie, d’Emilie-Romagne et d’autres centres urbains. »

rtbf.be/info/societe/detail_le

: La forêt et le temps long vont de pair. Il faut arrêter de l’appréhender avec une logique marchande court-termiste.

« Ces recettes prêtes à l’emploi reposent en réalité sur des logiques industrielles et relèvent parfois de l’opportunisme financier. Les plantations en monoculture et la sylviculture intensive sont largement subventionnées, même si elles passent mal auprès des écologues forestiers et se heurtent à la manière dont fonctionne la nature. »

reporterre.net/Crise-climatiqu

: « L’endettement de l’ONF qui n’est rien d’autre qu’un défaut de financement par l’État sert de prétexte à sa transformation progressive en entreprise. Cette vision néo-libérale instillée dans l’établissement a été vécue comme une grande souffrance par les agents.
[...]
Tout ceci a des conséquences dramatiques : depuis 2005, on recense plus de cinquante suicides à l’ONF.
[...]
Le gouvernement sacrifie les forêts publiques et l’intérêt général. »

reporterre.net/La-foret-est-un

: Comment songer à briser la liberté d'accès des plus démunis à notre essence la plus profonde, la nature ?

Le manque de financement n'existe pas. C'est une construction politique visant à intégrer les Parcs Nationaux dans le jeu nauséabond de la concurrence et du court-termisme.

« Pour répondre au manque de financement des parcs nationaux, certains spécialistes réfléchissent à l’instauration de droits d’accès à certaines zones naturelles protégées. »

lemonde.fr/planete/article/202

: L'oligarchie a donc organisé un grand spectacle d'une semaine sur le thème "le président de la République et l'écologie".

Une semaine. Une toute petite semaine sur les 52 que compte une année. Une semaine durant laquelle le sujet n'a même pas été effleuré du doigt. Une semaine d'offense et de provocation envers le vivant.

Le regard pointé vers les caméras, leur président tournait alors le dos au sujet.

reporterre.net/Macron-le-bouff

: Ce qui me fou la rage en ce moment ce sont les pistes cyclables, ces fameuses "pistes vertes", qui se déploient en arrachant des centaines de milliers d’hectares à la nature.

Vers chez moi tu peux être sûr que quand tu vois des piles d’arbres arrachés c’est qu’ils sont en train d’en faire la prolongation 🤮

On est en train de faire la pire chose de ce qu’on pouvait faire du : l’additionner à la voiture. Plus qu’inutile, c’est contre productif.

: Je suis totalement passé à côté de l'abandon d'EuropaCity, et c'est une superbe victoire !

« Les terres fertiles du triangle de Gonesse, ne seront pas sacrifiées au bénéfice d’un demi-millier de boutiques, de quatre hôtels, d’une piste de ski, d’une salle de spectacle, des cinémas, d’un centre aquatique et d’un palais des congrès.

La ténacité des opposants, prêts à s’opposer physiquement à l’avancée des machines, a eu raison de ce projet gargantuesque. »

reporterre.net/Apres-l-abandon

: Vous vous souvenez de la convention citoyenne organisée par Cyril Dion et Marion Cotillard pour forcer le gouvernement à se soucier du désastre écologique ?

« Dans la majorité, on soupçonne à présent cette assemblée tirée au sort d’être "noyautée" par des militants radicaux. Et ces derniers de vouloir proposer début avril à Emmanuel Macron des solutions volontairement inacceptables. »

franceinter.fr/emissions/histo

: Dans le Gard la forêt de Valbonne, qui date de l'ère glacière, est en train d'être décimée pour faire du bois de chauffage.

Historiquement, ça commence souvent de la sorte pour petit à petit remplacer ces espaces riches en biodiversité par des monocultures de résineux sous lesquelles les sols sont maintenus artificiellement à l'état d'agonie pour laisser circuler les machines.

reporterre.net/Une-foret-excep

: « Le président de la République a déclaré qu’il souhaitait, sur quelques mesures, en appeler à un référendum, car c’est ce qui permettra de partager avec tout le monde la préoccupation sur le sujet. »

A votre avis : Ce sera avant ou après un grand plan de propagande pro-croissance, pro-consumérisme, pro-capitalisme et climatosceptique à souhait ?

C'est à partir de quel moment qu'on se fera fracasser la gueule par ses chiens enragés et mal éduqués ?

lemonde.fr/climat/article/2020

Pour ceux qui trouvent ça très lointain, il est important de rappeler qu'ici en Europe la désertification s’empare de 31 mètres carrés par seconde. Plus concrètement, elle avance de 10 mètres par jour en direction du nord.

Le capitalisme néolibéral brûle la planète, et nous n'y échapperons pas.

Source : lesechos.fr/idees-debats/scien

Show thread

: Alors que les plus naïfs n'arrivent toujours pas à réaliser que la a lieu depuis bien longtemps et a pris la forme du néolibéralisme contre le vivant, l'Australie, après l'Amazonie, l'Afrique et la Sibérie, se consume dans un cri de souffrance abominable.

« Au moins 18 personnes sont déjà décédées depuis le mois de septembre. [...] Selon des chercheurs de l’université de Sydney, près de 480 millions d’animaux seraient ainsi déjà morts. »

futura-sciences.com/planete/ac

: En Serbie une mine de cuivre a été privatisée et rachetée par une multinationale chinoise. Depuis la fonderie tourne non-stop, peu soucieuse des fumées toxique qu'elle crache, la rentabilité étant devenue la seule décisionnaire.

« Zijin a voulu doubler la production de cuivre alors que l’usine est vieillissante. Tout ce qu’on leur demande c’est de baisser leurs objectifs de rentabilité juste le temps de trouver une solution à cette pollution hallucinante. »

reporterre.net/En-Serbie-depui

: Dans cette BD, Tommy illustre très bien pourquoi l'ensemble de l'humanité reste les bras ballants face à l'assassinat du vivant qu'elle est en train de commettre.

« Court-termisme, coût cognitif du changement, mécanisme de déni lié au deuil, dissonance cognitive face à l’ampleur du problème… Les explications philosophiques, neurologiques et politiques ne manquent pas. »

reporterre.net/EN-BEDE-Pourquo

Show older
Mastodon

Instance Mastodon généraliste, ouverte à tous les esprits libres et à ceux en désir de le devenir.