Raph boosted

Vous vous souvenez quand Snowden a révélé plein de trucs sur l'état de la surveillance étatique et que l'on pensait que maintenant on avait tous les éléments nécessaires pour que des changements de fonds se produisent pour aller vers des sociétés plus démocratiques ?

Qu'est-ce que j'aimerai ré-avoir un tel moment d'espoir. Que je puisse me dire et sincèrement penser qu'il reste encore des chances que l'on se dirige vers un "meilleur monde". Ça donne tellement d'énergie ces moments.

Ça devient intéressant. N’importe quelle personne du casting des Anges regrouperait plus d’intelligence que l’intégralité du nouveau gouvernement réuni. On va bien se marrer en idiocratie :iosrolleyes:

Raph boosted

Les choses les plus fondamentales ne s’obtiennent pas par la force.

Il y a quelques jours j’ai repris l’écriture manuscrite. Je n’avais pas touché à un stylo depuis des années.

Quelle sensation plaisante !

Et bien dites donc. Il donne encore moins envie celui-ci.

Show thread

Je hais d’être un homme autant que j’aime les femmes. Voilà le résumé parfait. En une phrase.

Finalement, pas besoin de faire plus long.

Show thread

Mais oui. Je suis un homme (sans majuscule). Avec une sensibilité. Avec des sentiments. Avec des désirs. Très souvent sexuels. J’ai 32 ans et un corps en pleines capacités et en pleine demande de procréation.

Et tout ça... la traversée du désert fait juste que je dois l’étouffer. L’ignorer. Le renier. Le refouler. Abandonner mes fantasmes. Me sentir mal de ressentir un sentiment amoureux (le comble). Ne pas m’autoriser d’être entièrement moi. Rester incomplet.

Show thread

Il y aurait tout un truc à développer là dessus, mais un thread ne suffirait pas.

Mais aimer les femmes, continuer de souhaiter leur épanouissent, leur bien être, l’égalité de tous... de la bienveillance en somme, n’est pas incompatible avec la reconnaissance d’un mal-être masculin qui existe et qui est grandissant.

Je ne parle pas là de « la crise de la masculinité », titre que j’ai déjà lu sur je ne sais quel torche-cul. Pas d’une crise de virilité toxique.

Show thread

Confidence : tout en assumant mon heterosexualité et mon corps masculin, je vis le fait d’être un homme comme une malédiction.

Mais quand ça veut pas marcher avec le sexe opposé, ça veut pas. Vous aurez beau me répéter, sur une base de stéréotype absurde, que le désert affectif et/ou sexuel n’est qu’une invention de privilégiés frustrés. Quand t’es dedans, t’es dedans. Et t’en connais toute la réalité.

Assumer son existence ne vous transformera pas en gros misogyne d’extrême droite. Promis.

Tiens, le gouvernement a changé de packaging.

@gbdc Le problème est que l'iPhone ne reçoit que les jpeg ultra compressés de l'appareil photo. Donc non. Je ne travaille pas comme ça :grandsourire:

Je publierai à mon retour. Si retour il y a ^^

@gbdc Je pars tout de même avec mon téléphone portable. Mais Lightroom sur iOS c'est plus qu'improbable ^^

@Yahiko Avec grand plaisir. Je met en marque page toutes les propositions que je reçois ✌️

J'aurais peut être une sensor swab dans le sac à dos pour faire une démonstration IRL :83:

@Yahiko Ma première et seule étape fixée est la Bretagne. Mais vu que je pars en mode slow-travel, je ne sais pas exactement quand j'y arriverai. Mais dans un moment :grandsourire:

Donc, je pars en road-trip dans 3 jours pour une durée indéterminée.

Et je ne pourrais même pas publier de photos / vidéos car mon ordinateur portable n'est plus fonctionnel :iosrolleyes:

@breizh J’y passerais très certainement. Je pars dans 3 jours mais à mon avis je n’arriverai pas en Bretagne avant le mois prochain. De toutes façons je donnerai des nouvelles au fur et à mesure.

@im Ça a changé ? Il y a une dizaine d’année j’avais été obligé d’acheter deux vignettes à la frontière (en prenant l’autoroute). Une pour la voiture et l’autre pour la remorque.

Mais sinon c’est clair que c’est toute une zone sympa !

@sebseb01

@gegeweb En supplément oui. Mais je pars avec mon chien ^^

Cette voiture j’en ai hérité. Ça n’aurait jamais été possible sinon !

Par contre j’ai pris la décision de ne pas rouler plus (en moyenne) que ce que j’aurais pu faire à pieds chaque jour.

Hier soir j'ai retrouvé une amie pas spécialement politisée. Avec son copain on discute.

Lui : Je me demande toujours ce que j'aurais fait pendant la 2nd guerre mondiale. Ils étaient beaucoup à ne pas voir l'horreur derrière le visage du nazisme.
Moi : Tu sais, en considérant les différences, ce qu'on vit aujourd'hui est peut-être même plus grave. Tu fais quoi aujourd'hui ?
Lui : Putain ouai, c'est clair...

Les consciences s'éveillent. La rue n'est que la pointe de l'iceberg.

Show more
Mastodon

Instance Mastodon généraliste, ouverte à tous les esprits libres et à ceux en désir de le devenir.